© Camille Renault

Show More

Le geste de tourner la page fait jaillir des micro objets, du temps condensé, des éléments minuscules qui évoquent l’immensité. Précieuse, fragile, la matière en lévitation (des morceaux de papier volent entre les pages) ouvre une dimension de plus : la page fait appel à des proportions qui nous dépassent, elle convoque l’univers, le cosmos, l’infiniment grand. Comment ces éléments tiennent-ils en apesanteur? Les certitudes vacillent. Je m’intéresse à cette sensation de de flottement, d’incompréhension.

Une fragilité qui mobilise le «spectateur», qui l’invite à s’approcher.

POINT VIRGULE

8 doubles pages 21x29cm, monotypes+ morceaux de papiers suspendus par un fil de magicien, janvier 2015